Contenu du ludicoblog

Jeux vidéo/Jeux de société/Jeux De Rôle/Médias cultes :

explorez les rubriques de ludicophelie

Jeux Vidéo

Dans cette section, divers jeux vidéo PC sont présentés, critiqués, voire décortiqués. Plusieurs catégories y sont abordées : jeux RPG, exploration, Shoot’em up, et autres bestioles virtuelles destinées aux « gamers » passionnés… Cette rubrique vise à faire découvrir des jeux parfois méconnus, oubliés, parfois populaires, de les aborder sous un angle critique, sans compromis ni excès de pommade. Cliquez sur les différents liens pour visualiser les articles :

Fallout New Vegas : crème de la nouvelle génération, cependant très différente des Fallout 1 et 2. N’en déplaise aux fans indécrottables, Fallout NV est une réussite sur plusieurs plans. Bien mieux ficelé que son prédécesseur, Fallout 3, New Vegas a le mérite de réunir la beauté et la variété graphiques qui sont indéniablement appréciables ainsi que des quêtes majoritairement riches et intéressantes qui dépassent grandement le va-chercher habituel. Lire l’article

Fallout 3: Critique d’un jeu connu de tous les joueurs PC. Fallout 3 a déçu les fans de la série Fallout. Pourtant, d’un point de vue graphique, l’univers est plutôt bien représentatif du post apocalyptique avec une grisaille prépondérante, des carcasses de voitures échouées et des terres dévastées à l’infini. Malgré tout, les quêtes s’avèrent — pour la plupart — décevantes et répétitives. Dans cet article, je tente d’exposer les raisons de cet échec cuisant. Lire l’article

Morrowind & ses mods : Cette rubrique contient de nombreuses sous-rubriques. Elle présente l’univers de Morrowind, ancêtre d’Oblivion et de Skyrim. Sont incluses les descriptions sur les extensions (mods) créées par la communauté de fans de Morrowind (Wiwiland et d’autres) accompagnées — pour certaines — d’aides de jeu. J’espère faire découvrir aux fans de Morrowindun univers extensible et varié qui ne se limite pas au jeu d’origine et ses extensions. Je souhaite que ces articles insufflent de nouvelles envies ludiques. Cliquez pour lire l’article sur MorrowindListe des mods abordés :Kalendaar, Nova Magica, La guilde de Longsanglot, Blye, citadelle du chaos, Of love and ignorance, Le projet Naheulbeuk, Karmapolis, La guilde des pieds légers, La guilde des ingénieurs, Sixth House, Le Musée Angélusien.

Oblivion : Cet article présente Oblivion, successeur de Morrowind. Réussite graphique, Oblivion n’en est pas moins décevant d’un point de vue scénaristique, notamment pour les amoureux de l’original. Sorti à la même époque que Fallout 3, les graphismes auraient-ils été privilégiés au détriment du scénar ? Lire l’article

Skyrim étant le dernier de la série des Elder Scrolls, impossible de passer à côté. Des graphismes époustouflants, un univers virtuel très abouti, mais… un scénario trop épique, beaucoup de passages « bourrins » et de « tape le monstre ». Une création qui aurait pu porter de jolis fruits mûrs, mais qui n’en fut pas moins une déception pour les hiérophantes de Morrowind. Lire l’article

Aquaria est un jeu d’exploration sous-marine à l’univers beau et fascinant à la fois. Jeu indépendant, Aquaria a le mérite d’être une réussite graphique, malgré son interface en 2D. Un nouveau langage, des territoires surprenants, une intrigue palpitante, un personnage polymorphe… Une immersion en profondeurs que vous ne regretterez pas la moins du monde si seulement vous osez. Lire l’article

Arcanum, Engrenages et sortilèges : cousin des célèbres Fallout 1 et de Baldur’s Gate. Un jeu rétro sorti des tiroirs poussiéreux, aux graphismes peu attrayants. Pourtant, Arcanum peut être considéré comme une perle du jeu PC, avec des mécanismes de jeu inégalés, une difficulté parfois frustrante comparée aux jeux récents, des dialogues poussés. En quelque sorte, il est l’ancêtre du RPG. Lire l’article

Jeux de Société

. Ces articles présentent différents jeux de société tactiques, stratégiques, collaboratifs… pour égayer vos soirées ! Les jeux de société réunissent autour d’une table, facilitent l’échange et la convivialité et stimulent les neurones. Explorons ces territoires parfois oubliés ou négligés et tentons de faire revivre ces petites boîtes pleines de ressources insoupçonnées.

Citadelles. Ce jeu qui tient dans un mini-tiroir éveille l’esprit stratégique des joueurs. Le but ultime est de construire des quartiers avant l’adversaire en incarnant tour à tour des personnages influents. Basé sur le draft, le système de jeu est simple, mais au mécanisme bien huilé. Constitué de quelques cartes personnages et de cartes quartiers, Citadelles occupera merveilleusement vos soirées à deux (nombre de joueurs conseillé). Lire l’article

Caylus. Pour les puristes. Stratégiquement, il ne présente quasiment aucune faille, aucun système aléatoire qui viendraient perturber le déroulement de vos coups. Pour les passionnés, une extension de Caylus permettra d’en élargir les possibilités. Si vous perdez à Caylus, vous ne pourrez en vouloir qu’à vous-même ! Lire l’article

Intrigo. Intrigant, non ? Intrigo, dans sa petite boîte carnavalesque est un véritable casse-tête lorsque l’on s’y attelle sérieusement. Des mécanismes simples, mais des possibilités de jeu et de retours de veste qui désorientent les joueurs les plus entraînés. Lire l’article

Horreur à Arkham. Terminé l’affrontement, place à la collaboration. Plongez dans l’univers sidérant de Lovecraft et annihilez la menace qui pèse sur le plateau. Un jeu lourd à mettre en place, très aléatoire, mais plutôt amusant, surtout aux premiers contacts. Fans de stratégie pure, fuyez ! Lire l’article

Les princes de Florence. L’art, la peinture, la noblesse… Tout cela tient dans cette boîte bien décorée, aux cartes soignées et agréables au regard. Méconnu des joueurs, ce jeu présente pourtant des mécanismes d’enchères intéressants. Malgré ces belles promesses et son design réussi, Les princes de Florence n’est pas totalement abouti en matière de « jouabilité » à 2 et 3 joueurs. Un jeu à découvrir et à améliorer si vous avez l’âme d’un(e) artiste. Lire l’article

Illuminati. Un sentiment de conspiration rôde dans la pièce où les joueurs, cachés derrière leurs lunettes noires, regardent leur voisin du coin de l’œil, d’un air suspicieux. Alliés et ennemis se font et se défont en fonction de l’intérêt de chaque joueur. La paranoïa envahit la psyché de chacun et les pires trahisons se produisent. Chaque carte d’Illuminati est une œuvre d’art grotesque. Un plaisir que l’on ne murmure jamais du bout des lèvres, sous peine de se faire lyncher. Lire l’article

Dungeoneer. Du Donjon et Dragon avec des cartes, c’est le principe de Dungeonneer. Un donjon mouvant dans lequel vous faites évoluer vos pions. Des monstres vous attendent dans les coins sombres. Armé de votre courage et de vos armes, vous allez affronter vos ennemis, en espérant ne pas périr dans ce donjon infernal. Lire l’article

Biblios. Un jeu joliment ornementé qui se base sur le système d’enchères. Sympa et rapide à jouer, ce jeu n’en est pas moins intéressant. Lire l’article

Mister Jack. Incarnez l’enquêteur à la poursuite de Jack ou soyez Jack et échappez à la vigilance et à la perspicacité de la police. Un jeu qui se joue exclusivement à deux, très tactique dans ses mécanismes. Mister Jack, jeu incontournable, peut devenir un petit casse-tête face à des adversaires de taille. Vite, le temps presse et les jeux ne sont jamais faits… jusqu’à ce que sonne le glas. Lire l’article

Small World. Le monde est petit et les peuples sont avides de territoire et de conquête. Ce jeu mainstream, à l’univers inspiré de la Fantasy (avec Trolls et magiciens), est à la fois convivial et loin d’être inintéressant. A deux ou à plusieurs, incarnez des peuples éphémères et partez à la conquête de Small World, un jeu qui égayera petits et grands. Lire l’article

Oui ! Seigneur des Ténèbres. Le jeu des conteurs et des raconteurs par excellence. On y joue autour d’un feu, dans la forêt ou ailleurs. Il s’adresse aux inconditionnels de la blablaterie et de l’embrouille. Parmi les joueurs, il faudra trouver un conteur tenace et malin qui saura mettre de l’ambiance dans les chaumières et punir les hérétiques. Lire l’article

JdR

Dé-papier-crayon, roll-playing ou role-playing. RPG is not dead !

Présentation sous la forme d’une plaidoirie par Me Rotten, Advocatus Diaboli

AD&D3

Agone

INS /MV

Rolemaster

Médias cultes

Présentation de séries cultes, souvent britanniques, toujours dignes d’intérêt.

Red Dwarf.  Red Dwarf est une vieille série britannique culte, hybride entre la Science-Fiction, le space opera et une parodie de Star Trek. Décalée, drôle et passionnante, cette série ne peut pas vous décevoir, même si vous militez comme moi contre les séries à rires enregistrés. Lire l’article

N’hésitez pas à suivre ce blog pour être tenu au courant des nouveautés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :