À l’Ombre du Cœur d’Esteren

esterenlivreI

La missive cachetée me trouva un matin sous un ciel plein de menace. Le sceau rompu, je regagnai ma demeure, avide de nouvelles. En la contrée de Taol-Kaer, dans les petites communautés montagnardes, la vie devenait plus dure, l’isolement plus pressant, et la peur grandissait. Les disparitions des voyageurs le long des routes, les horreurs aperçues près du col, qui pourtant leur auraient permis de rejoindre la capitale, tout cela, ce pauvre Doern me le racontait avec son propre style, empreint de tristesse et de dignité. Si le lointain empire, avec sa puissance et sa science, aurait pu porter l’espoir d’un renouveau dans les villages nichés sur les versants d’Ard-Monach, le poids de la coutume et des superstitions scellait les lèvres et voilait les regards.

Taillant ma plume, je méditais sur ma réponse. Mue par une brusque impulsion, je décidais d’abord de solliciter les conseils des moines de Tuath, sages guérisseurs, et musiciens de talent par ailleurs. Malheur m’en prit ! Il est des vérités qu’on doit laisser dormir, et les lumières de moines me plongèrent dans la mélancolie. Depuis lors, la lettre de Doern est restée orpheline. Je dois trouver le courage de lui répondre, le courage de me rendre en ces lieux pour arracher aux ombres leur mystère.

esterenmonastere

Mon humble avis :

Un magnifique rejeton du JdR nouvelle école, le livre de base se lit comme un roman. Tout est subjectivité dans les Ombres d’Esteren, chaque narrateur propose un point du vue, ment par omission, tout cela respire le sombre complot. Mis à part l’excellente ambiance et le parti pris « forgien », les illustrations sont à tomber à terre, et tout cela participe à l’émergence d’un bon jeu de rôle et seulement d’un jeu de rôle. C’est là où le collectif Esteren va plus loin : une musicienne et compositrice se joint à eux et nous offre des bandes-son originales pour les scénarii, une équipe de développeurs réalise en parallèle un jeu vidéo dans le même univers. Un lien aussi réciproque entre JdR papier et RPG PC ne peut que me ravir. C’est avec fascination que je suivrai désormais la suite de l’aventure Esteren. Merci encore à toi, Fanarië, pour cette découverte !

Publicités

Publié le 10/06/2013, dans JEUX DE ROLE, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Content que ça t’ait plu, et bien venu parmi les Ombres.

  2. Bel article ludicophelie, j’ai honte car je n’ai pas encore pris le temps de lire cette merveille. Tu me met l’eau à la bouche…

  3. Et niveau c’est comment système ? ergonomie du matériel en jeu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :