Les Aventuriers du Rail, version Allemagne

Auteur : Alan R. Moon Editeur : Days of Wonder

2-5 joueurs (plus intéressant à partir de 3) Durée : 1 heure

Stratégie/Tactique

Présentation :

Les trains séduisent toujours petits et grands ! (plus d’un millions d’exemplaires des Aventuriers vendus à ce jour). Ce jeu de stratégie/tactique familial s’est vu décliné en de nombreuses versions et extensions, succès et marketing obligent, mais cet article ne concernera que la version « Märklin » ou « Allemande » des Aventuriers. Je n’ai pas encore joué aux versions Amériques, Europe ou encore Scandinavie (à quand l’extension Colombie ?). Une version Allemande implique dans le petit monde des jeux de société une connotation certaine, je renvoie à l’explication présente dans l’article sur Caylus. Les avis des joueurs présentaient cette version comme la plus intéressante stratégiquement parlant, j’y ai donc jeté mon dévolu.

Chaque joueur choisit une couleur et prend dans sa réserve les 45 wagons correspondants. Il devra les placer au cours de la partie sur le plateau représentant l’Allemagne. Les métropoles (Berlin, Hanover, Frankfurt) comme les centres secondaires (Freiburg, Leipzig) sont reliés par un réseau de rail, le nombre de lignes partant de chaque ville dépendant de son importance. Les joueurs ont en main des cartes destinations et devront relier un certain nombre de villes avant la fin de la partie.

Les rails entre chaque ville sont de différentes couleurs et de différentes longueurs (de 1 à 7, mesurées en wagons), pour poser leurs wagons dessus, les joueurs devront avoir en main le bon nombre de cartes de la couleur correspondante. A chaque tour, les joueurs devront choisir 1 action parmi 4 :

– piocher 2 cartes wagons  pour construire leur main.

 – piocher des cartes destinations  pour avoir de nouveaux objectifs à atteindre.

 

– placer des wagons sur le plateau en dépensant des cartes wagons.

– jouer un passager (si besoin en jouant des cartes passagers).

Chaque joueur possède trois passagers qui constituent la principale originalité de cette version des Aventuriers du Rail. Sur chacune des villes du plateau sont placés des jetons qui rapportent des points, la valeur des jetons changeant selon l’importance de la ville. Lorsqu’un joueur joue un passager, il le fait voyager par un réseau continu de train et le passager récupère les jetons de chacune des villes traversées. Le joueur peut utiliser son propre réseau de trains gratuitement, mais si son passager emprunte le réseau d’un autre joueur, il devra dépenser des cartes spéciales passager.

Si un jeu à l’Allemande  se doit de tordre le coup au hasard, ce n’est pas tout à fait le cas des Aventuriers, puisque la pioche occupe une bonne partie du jeu. Mais son influence est tout de même faible. Il y a toujours 5 cartes wagons révélées aux joueurs disponibles à la pioche, si aucune ne convient, le joueur peut décider de piocher dans les cartes faces cachées. Le choix des nouvelles destinations se fait toujours parmi 4, le joueur pouvant conserver une ou plus de ces cartes. Nous avons donc affaire à un hasard limité, reste à comprendre comment l’influencer en sa faveur.

L’élément fondamental de la stratégie des Aventuriers du Rail repose sur une bonne compréhension du plateau. Relier plusieurs métropoles du jeu donne accès à un très grand arbre de possibilités pour construire un réseau. Ainsi, lorsqu’on pioche de nouvelles destinations, il y a fortes chances qu’elles passent par ou près d’une de ces métropoles. Le nouvel objectif sera donc très facile à atteindre. Deuxième élément, les différents gains de points :

– poser des wagons rapporte des points de manière exponentielle, selon le nombre de wagons posés d’un seul coup. Relier deux villes distantes de 3 wagons rapporte 4 points. Si elles sont distantes de 5 wagons, cela rapportera 10 points.

– jouer un passager sur un bon réseau au bon moment peut rapporter jusqu’à 25 points.

– atteindre un objectif rapporte entre 5 et 22 points, mais ces points ne sont révélés qu’en fin de partie. Attention, un objectif non atteint en fin de partie retranche le nombre qu’il aurait dû rapporter.

La fin de partie, donc le décompte des points, se déclenche lorsqu’un joueur n’a plus que 2, 1 ou 0 wagons disponibles. Un joueur peut être tenté de poser de nombreux wagons grâce à ses cartes et de hâter ainsi la fin de la partie, empêchant les autres joueurs d’atteindre leurs objectifs. Mais les objectifs restant cachés jusqu’à la fin, ce joueur peut tout aussi bien avoir hâté sa défaite.

Mon humble avis :

Sous son couvert de jeu familial, les Aventuriers du Rail est beaucoup plus fin qu’il n’y parait. Après une dizaine de partie j’ai découvert plusieurs manières de jouer, plusieurs voies pour réussir, ce qui indique une bonne durée de vie. Malgré son prix élevé (40€) : ce jeu en vaut la chandelle. La tension présente dans le jeu, aussi bien dans l’usage des passagers ou tout simplement la dissimulation de ses objectifs, rend les parties palpitantes et souvent variées. Une bonne acquisition et une très bonne initiation à l’univers des jeux de stratégie pour les plus jeunes.

Publicités

Publié le 07/07/2012, dans JEUX DE SOCIETE, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. grand classique de nos tablées également! Mais si nous avons Europe, Asie, Inde, Suisse et USA, nous n’avons pas encore Marklin! J’ai commandé quelques lots de wagons, pour les peindre dans des couleurs autorisant d’autres joueurs supplémentaires… Challenge, quand tu nous tiens!

    • La version Marklin est sensée être la plus stratégique, mais elle n’ajoute que des « passagers » (3 combos possibles au cours de la partie), intéressant, mais à mon avis pas suffisant pour l’acheter si vous avez déjà d’autres versions. Excellente initiative de rajouter des joueurs aux aventuriers du rail, les parties n’en seront que plus tendues. De notre côté, on avait créé pas mal d’extensions à la main (Smallworld) et un jeu complet (Quarto) et ça, ça n’a pas de prix !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :